CO-CONCEPTION

CO-CONCEPTION

Koipoluki-guillemets-orange1

CE SONT LES QUESTIONS QUE DES ENFANTS SE SONT POSÉES, JE ME DIS QUE MES ÉLÈVES PEUVENT SE LES POSER

Sarah, enseignante (94)
Koipoluki-guillemets-orange

Pour élaborer Koipoluki, notre postulat de départ a été d’utiliser la démarche de co-construction. Elle consiste à faire de l’usager (quel que soit son âge) un co-acteur indispensable de la conception des programmes qui lui sont dédiés – en l’occurrence, ici, autour de la promotion de la santé. Il s’agit d’un levier reconnu non seulement pour permettre une meilleure compréhension du message, mais aussi pour favoriser l’appropriation des savoirs et leur mise en pratique.

Koipoluki-guillemets-orange1

CE SONT LES QUESTIONS QUE DES ENFANTS SE SONT POSÉES, JE ME DIS QUE MES ÉLÈVES PEUVENT SE LES POSER

Sarah, enseignante (94)
Koipoluki-guillemets-orange

Pour élaborer Koipoluki, notre postulat de départ a été d’utiliser la démarche de co-construction. Elle consiste à faire de l’usager (quel que soit son âge) un co-acteur indispensable de la conception des programmes qui lui sont dédiés – en l’occurrence, ici, autour de la promotion de la santé. Il s’agit d’un levier reconnu non seulement pour permettre une meilleure compréhension du message, mais aussi pour favoriser l’appropriation des savoirs et leur mise en pratique.

Notre démarche a consisté à :
Réunir des acteurs concernés par la problématique et souhaitant y apporter une réponse commune et adaptée ;
– Autour d’une équipe pluridisciplinaire composée de : designers, sociologue qualitativiste, journaliste scientifique, anthropologue, médecins, spécialistes de santé publique et de la co-conception, professionnels des outils et jeux pédagogiques ;
– Par itération (proposition/test/modification/test…) jusqu’à l’obtention d’une solution collective satisfaisante pour tous ;
– Sur la totalité du cycle incluant toutes les étapes de la conception, la fabrication, la distribution, mais aussi l’évaluation qui permet d’avoir un retour sur l’efficacité du programme et par là même sur sa méthode et, d’autre part, d’apporter aux séries suivantes les améliorations issues des retours des utilisatrices et utilisateurs.

Elle s’est construite en deux temps afin de bien appréhender les attentes des enfants et des médiateurs·trices, enseignants·es et animateurs·trices.
En premier lieu, un sondage national quantitatif et représentatif mené par l’IFOP en février 2019 auprès de 1000 enfants de 6 à 14 ans nous a appris que 86% des enfants de 9-11 ans, considèrent la pollution comme la 2ème cause des maladies et que 39% d’entre eux désirent en savoir plus sur le fonctionnement de leur corps.
En second lieu, une itération entre des ateliers de terrain et un travail collectif de création du programme a été mise en œuvre durant plusieurs mois. Ainsi plus d’une trentaine d’ateliers de co-création avec les enfants, leurs
enseignants·es et animateurs·trices, se sont tenus en milieu urbain, péri urbain et rural alternant avec des réunions d’échanges et d’élaboration entre les membres de l’équipe de réalisation.

Notre méthode de co-conception

Suivre Koipoluki

Suivre Koipoluki